Je viens du sud – Chimene Badi

J’ai dans le cœur, quelque part, de la mélancolie,
Mélange de sang barbare et de vin d’ltalie,
Un mariage à la campagne tiré par deux chevaux,
Un sentier dans la montagne pour aller puiser l’eau.
J’ai au fond de ma mémoire des lumières d’autrefois
Qu’une très vieille femme en noir illuminait pour moi,
Une maison toute en pierres que la mer a rongée
Au-dessus d’un cimetière où les croix sont penchées.

Je viens du sude et par tous les chemins,
J’y reviens…

J’ai dans la voix, certains soirs, quelque chose qui crie,
Mélange d’un chant barbare et d’un ciel d’ltalie,
Des colères monumentales que les vents m’ont soufflées,
Des discours interminables après le déjeuner.

Je viens du sud et par tous les chemins,
J’y reviens…

J’ai quelque part dans le cœur de la mélancolie,
L’envie de remettre à l’heure les horloges de ma vie,
Un sentier dans la montagne quand j’aurai besoin d’eau,
Un jardin dans la campagne pour mes jours de repos,
Une maison toute en pierres que la mer a rongée
Au-dessus d’un cimetière où mon père est couché.

Je viens du sud et par tous les chemins,
J’y reviens…
Et par tous les chemins,
J’y reviens…

PS: http://www.youtube.com/watch?v=-kDSn9-1GDw

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s